Eurocoupe : Monaco arrache au courage le premier match de la finale contre Kazan

Eurocoupe : Monaco arrache au courage le premier match de la finale contre Kazan

Monaco a encore déployé une énergie énorme pour arracher dans les dernières secondes la première manche de la finale. L’ASM peut conclure dès vendredi à Kazan.

Monaco a encore déployé une énergie énorme pour arracher dans les dernières secondes la première manche de la finale. L'ASM peut conclure dès vendredi à Kazan.

J. J. O’Brien est à l’antenne avec un rabais coûteux. (F. Porcu / Groupe)

Monaco a encore déployé une énergie énorme pour arracher dans les dernières secondes la première manche de la finale. L’ASM peut conclure dès vendredi à Kazan.

Monaco a encore déployé une énergie énorme pour arracher dans les dernières secondes la première manche de la finale. L'ASM peut conclure dès vendredi à Kazan.

Mercredi à 4h30 du matin, au moins huit heures après sa première victoire acharnée (89-87) des trois meilleurs tours finaux européens, l’AS Monaco s’est envolée pour le Tatarstan, en passant par Paris et Moscou, et s’est dirigée pleine de rêves glorieux. Qui soigne les blessures d’une âpre bataille livrée aux yeux du Prince Albert, venu soutenir une équipe au cœur immense et cette semaine est prête à soulever le rocher monégasque pour produire la première Eurocup, trente-trois ans plus tard à Limoges, la seul vainqueur de la C2 (ancienne Coupe et Coupe Saporta) de la Ligue française.