Il s’étire entre Liverpool et Jürgen Klopp sur fond de mercato …

Il s'étire entre Liverpool et Jürgen Klopp sur fond de mercato ...

Sévèrement battu à Anfield par Manchester City (1-4), Liverpool se retrouve à dix points derrière Pep Guardiola et ses hommes. Dans les coulisses, Jürgen Klopp est agacé par la politique de transfert des Reds.

Sévèrement battu à Anfield par Manchester City (1-4), Liverpool se retrouve à dix points derrière Pep Guardiola et ses hommes. Dans les coulisses, Jürgen Klopp est agacé par la politique de transfert des Reds.

Après cette publicité Ceci pourrait vous intéresser : OM, Lingard, Milan: les 11 informations de mercato que vous avez manquées vendredi.

Le sourire légendaire de Jürgen Klopp a laissé place à une certaine tension ces derniers jours. Sportivement, Liverpool s’est lentement éloigné de la course au titre en Premier League. Sa lourde défaite dimanche à Anfield contre le leader Manchester City (1-4) place le tenant du titre à dix points au classement. Un écart déjà substantiel alors que les Citoyens leur semblent en grande forme.

De quoi agacer l’Allemand, qui a jeté quelques piques en conférence de presse pour Pep Guardiola. Mais si le manager des Reds n’affiche pas toujours sa bonne humeur habituelle, c’est aussi parce qu’il a plutôt mal vécu les derniers choix de sa hiérarchie sur le marché des transferts, explique le Sun. Privé de son leader de la défense Virgil van Dijk depuis plusieurs mois déjà et peut-être jusqu’à la fin de la saison, le sélectionneur aurait aimé compter sur un vrai renfort cet hiver.

Klopp est déçu …

Certes, il a vu Ben Davies (25) de Preston North End et Ozan Kabak (20) atterrir sous la forme d’un prêt de Schalke 04. Mais il s’attendait à mieux. Lire aussi : OL : Mattia De Sciglio pourra finalement jouer contre Lorient. Le tabloïd anglais comprend que l’ancien Borussia Dortmund aurait aimé voir l’arrivée de l’international sénégalais de Naples Kalidou Koulibaly (29 ans), mais son prix a rapidement été jugé excessif. Cependant, le coach souhaitait un signe fort de sa planche avec une réelle valeur ajoutée en défense, capable de s’intégrer immédiatement.

Les propriétaires américains Fenway Sports Group ont peu de goût pour la mauvaise humeur de leur entraîneur, sous contrat jusqu’en juin 2024. Toujours selon la publication britannique, ils attendaient de lui plus de compréhension au vu de la crise économique qui secoue la planète suite au Covid -19 pandémie, d’autant plus qu’ils estiment qu’ils lui ont déjà offert deux beaux cadeaux l’été dernier avec Diogo Jota et Thiago. Entre les deux parties, le directeur sportif Michael Edwards devra trouver les mots pour évacuer ces tensions et ces malentendus afin que Liverpool puisse terminer la saison au mieux. Il sera alors temps … de reparler du mercato …

Sur le même sujet
Powered by Live Score & Live Score App