Le club de Ligue 2 à Caen sera sauvé des difficultés financières en étant racheté par le fonds américain Oaktree – Get French Football News

le-club-de-ligue-2-a-caen-sera-sauve-des-difficultes-financieres-en-etant-rachete-par-le-fonds-americain-oaktree-–-get-french-football-news

RMC Sport rapporte que la grande société d’investissement américaine, Oaktree Capital Management, va acheter une participation majoritaire dans Le SM Caen, club de Ligue 2 à court d’argent, alors que le côté normand fait face à des difficultés financières considérables.

L’équipe dirigée par Pascal Dupraz a terminé 13 ème de Ligue 2 cette saison et a reçu jeudi un retard de la part de la surveillance financière du football français, la DNCG, pour mettre de l’ordre dans ses comptes, jusqu’à mi-juillet. Il est probable que si cette acquisition ne se concrétise pas pour le club, SMC encourra une sanction de la part du chien de garde, ce qui pourrait inclure leur relégation en 3e division française.

Pierre-Antoine Capton fera partie de la nouvelle équipe de direction au niveau du conseil d’administration suite à cette acquisition, mais pas en tant qu’actionnaire majoritaire, même s’il aura le droit de premier refus en cas de sortie d’Oaktree de Caen, ce qu’ils ont l’intention de faire dans le 6 à 7 ans après la fin de l’acquisition.

L’actionnaire exact divisé entre Oaktree et Capton n’a pas encore été finalisé, mais des configurations comme 70% à 30% ou 60% à 40% ont été évoqués.

Bien que l’ex-président marseillais Vincent Labrune soit un associé connu de Capton, il ne sera pas l’un des nombreux investisseurs des amis qui soutiendront Capton pour les actions qu’il acquiert en son nom.

En attendant, l’actuel président du club, Fabrice Clément, a affirmé avoir trouvé un moyen de rassembler un budget pour la saison 2020 / 21 sans exiger le club racheté par Capton et les Américains, convaincant huit actionnaires existants de mettre la main dans leurs poches pour faire face à 1,5 M €. Sept de ces actionnaires sont associés à SMC 10, la société holding qui détient actuellement 80% du capital le club. Le huit contributeur est Clément lui-même.

Cependant, cette manœuvre ne mettra probablement pas la clé dans les travaux de la vente potentielle du club, d’autant plus que la DNCG ne verra pas 1,5 million d’euros collectés, suffisent pour équilibrer équitablement les livres de la partie normande.

Powered by Live Score & Live Score App