Regarder la Ligue 1 sur

Le LOSC est contre la Super League : «c’est contraire aux règles du sport»

Le LOSC est contre la Super League : «c’est contraire aux règles du sport»

Ce lundi soir, le PDG du LOSC a réagi à la création de la Super League et a exprimé son désaccord. Il en a profité pour rappeler que le calendrier était déjà trop chargé entre les compétitions et sélections nationales et européennes.

Par Olivier Fosseux

| Publié le 19.04.2021 mis à jour à 10h57.

Quelle a été votre réaction à l’annonce de cette Super League?

«C’était un effet de surprise car personne ne s’y attendait. Le sujet d’une ligue fermée au niveau européen est un vieux serpent de mer qui remontait régulièrement à la surface. C’était un instrument pour renégocier un certain nombre de questions avec l’UEFA. Il y a une compétition qui semble se créer parce que je ne sais pas où on la met dans le calendrier, entre le championnat, la (les) coupe (s) selon les pays, les matches européens et les matches internationaux. Je suis content de voir qu’il y a eu solidarité nationale, aucun club français n’ayant participé à cette compétition. Il y a un autre signal important avec le refus de l’Allemagne de participer. Le Bayern, club de référence, n’a pas voulu participer. « 

Est-ce un poker de ces douze grands clubs pour récupérer la gestion financière de C1?

«Je ne sais pas si c’est un levier. Ceux qui ont annoncé leur participation à cette Super League ont démissionné de leurs fonctions à l’ECA ou à l’UEFA … Réformer tout a ses limites, Il y a un bon exemple avec la Coupe Davis de tennis qui était une grande compétition et qui est aujourd’hui devenue hors de propos . « 

On a l’impression que c’est un gros projet sur papier, un peu comme Mediapro pour les droits télévisuels …

Les membres fondateurs de cette Super League sont très forts, très riches et très bien organisés. Les choses ont été réfléchies et réfléchies. C’est évident. Nous sommes dans une attitude qui est contre les règles du sport, contre notre culture européenne. Nous peut le voir aujourd’hui avec les réactions unanimes des supporters de toute l’Europe, des gouvernements, des fédérations et des joueurs. Pourquoi le football est-il un sport mondial? Parce que tout le monde peut y jouer et parce que c’est le sport qui est le plus incertain. Si nous voulons Éliminez-le, je n’aime pas ça, ceux qui doivent jouer sur le terrain ont l’avantage. La méritocratie est l’essence même du sport. Jusque-là, tout le monde était uni. ont et ont voulu créer leur compétition. C’est spécial. « 

Pour un club comme le LOSC, quelles sont les conséquences immédiates de cette Super League?

«Aujourd’hui, il est trop tôt pour le dire. Nous ne savons pas. Le meilleur exemple d’incertitude est ce qui se passe actuellement en Ligue 1. Vous avez quatre équipes au combat. On ne sait pas qui rejoindra la Ligue des champions. C’est une fin de saison passionnante et passionnante. Si vous gagnez la Super League demain, cela signifie que deux des quatre équipes peuvent dire que c’est moins important parce qu’elles jouent dans cette compétition. « 

Comment le football européen peut-il sortir de cette mort?

« J’attends de voir. J’ai lu des choses aussi, mais nous n’avons pas assez d’informations. Les clubs participant à cette Super League ne seraient pas autorisés par leur fédération à participer à des compétitions internes. Cela leur poserait un problème. Je pense aux Anglais pour qui la Premier League est très importante. A mon goût, nous avons déjà trop de joueurs. Nous tuons le produit et nous mettons de plus en plus de pression sur les joueurs. La qualité des matchs est très spéciale. « Et Et s’ils jouent douze avec quatre joueurs de Barcelone – Manchester City en une saison? À quoi ça sert? « 

Que pensez-vous de la réforme de la Ligue des champions 2024?