Liga : le décryptage de la course au titre entre le FC Barcelone, l’Atlético Madrid et le Real Madrid

Liga : le décryptage de la course au titre entre le FC Barcelone, l'Atlético Madrid et le Real Madrid

Quatre jours avant la fin de la Liga, le Barça, l’Atlético et le Real sont dans un instant. FF décrypte ce combat acharné pour le titre de champion avec les forces et les faiblesses de chacun.

Barcelone (1er, 79 points)

Barcelone (1er, 79 points)

Eliminé de la Ligue des champions, le Barça respire. À la fin de la saison, les Blaugrana n’auront pas plus d’un match à jouer par semaine. A voir aussi : Liga : la ligue espagnole refuse l'implémentation de la Goal Line Technology. Un luxe par rapport à ses deux concurrents directs, qui laisseront sans aucun doute des plumes sur la scène européenne. Surtout, le Barça a aussi un calendrier vraiment à sa portée sans aucun rival mieux classé que le douzième.

L’avantage moyen de l’objectif individuel

S’ils font match nul avec l’Atlético et un point d’avance sur le Real, le Barça a un et deux points d’avance sur ses poursuivants. Parce que ? Merci à la différence d’objectifs spéciaux. En battant l’Atlético à deux reprises et en s’imposant largement au match aller contre le Real (4-0), le Barça profite du nombre moyen de buts individuels. Rien d’insignifiant dans cette finale de saison avec un couteau.

C’est sans aucun doute ce qui a joué dans la récente forme médiocre de Barcelone. Luis Enrique n’a jamais pu appeler son banc pour changer la donne lors de la séquence de défaites en Championnat et en Ligue des champions. Ceci est démontré par le nombre de remplacements effectués lors de la défaite face à Valence (1-2): zéro. Disponibles dès cet hiver, Arda Turan et Aleix Vidal n’ont pas le retour attendu et Munir El Haddadi est loin du niveau MSN.

Il est vrai que le Barça a passé ses nerfs pour le Deportivo de La Corogne ce mercredi (8-0). Mais cette victoire écrasante a-t-elle donné à Messi et à ses partenaires une pleine confiance? Ce n’est pas évident. S’ils sont certes calmes, les Catalans n’ont pas oublié dans un match les inquiétudes qui les ont peuplés ces dernières semaines. Que se passera-t-il s’ils prennent du retard lors des prochains matchs? Personne ne sait…

Sur le même sujet

Atlético Madrid (2e, 79 points)

Atlético Madrid (2e, 79 points)

Leur complémentarité est évidente. Mercredi soir, l’Atlético s’est imposé à Bilbao (1-0) grâce à une passe des Français contre les Espagnols. A voir aussi : Comment seront répartis les droits TV de Liga BBVA ? Antoine Griezmann et Fernando Torres ont marqué dix des quinze derniers buts de l’Atlético (cinq chacun) et tous deux sont en forme brillante. Les défenses opposées sont entravées.

C’est la jambe de Diego Simeone. La rigueur tactique que défend « Cholo » offre à ses joueurs une véritable force défensive. L’Atlético de Madrid est, de loin, le meilleur défenseur de la Ligue avec 16 buts encaissés (Barça, deuxième meilleur défenseur, 29 encaissés). Lors de ses quinze derniers matchs toutes compétitions confondues, le gardien Jan Oblak en a terminé dix sans encaisser de but. Y compris six des sept derniers à la maison. Et quand on sait que les Colchoneros reçoivent trois fois sur quatre en fin de saison …

Dirigez-vous vers la Ligue des champions

En éliminant le Barça en quarts de finale de la Ligue des champions (1-2, 2-0), l’Atlético de Madrid a offert une fin de saison passionnante mais aussi épuisante. L’argent-temps de la Coupe d’Europe consomme beaucoup d’énergie, surtout lorsque le prochain adversaire s’appelle le Bayern Munich. Au cours de leurs trois dernières semaines de compétition, l’Atlético jouera de deux à deux matchs. Pas vraiment idéal pour faire le plein dans ce sprint final.

S’ils battaient l’Athletic Bilbao (1-0), l’Atlético de Madrid aurait pu perdre beaucoup. En effet, Diego Godín, touché à la cuisse, est sorti suite à une blessure de la dixième minute de jeu.Si la gravité de la blessure de l’Uruguay, pilier de la défense, n’est pas encore connue, une absence pourrait être très dommageable, bien que Lucas Hernández a montré qui peut répondre présent.

Articles en relation

Real Madrid (3e, 78 points)

Real Madrid (3e, 78 points)

Son absence de l’Euro ne semble pas le déranger. Ouvrant le score contre Villarreal (3-0), Karim Benzema a inscrit son 23e but de la saison en Liga, un record pour l’ancien Lyonnais. Lire aussi : Benzema marque, le Real enchaîne / Liga (J23). Surtout, preuve de son importance, il a ouvert le score pour la onzième fois cette saison en Championnat. KB est en forme et semble prêt à durer, pour le plus grand plaisir de Zinedine Zidane.

Dans l’après-midi de la défaite à domicile contre l’Atlético de Madrid le 27 février, le Real Madrid était à douze points du Barça. Zinédine Zidane avait même renoncé au titre de champion. Mais depuis lors, le merengue a été sur une séquence de huit victoires consécutives en Liga et est revenu à un point de la première place. Pendant cette période, le Real est bien sûr le leader. La dynamique actuelle parle d’elle-même.

Trois voyages en quatre matchs

Parmi les trois équipes en lice pour le titre, le Real est celui qui a le calendrier le plus compliqué à gérer. Les Madrilènes voyagent trois fois en quatre matchs. S’ils ne sont pas trois voyages si compliqués à négocier, le Real de Zizou a montré, dans un autre temps, qu’ils n’étaient pas souverains en dehors de leurs bases (nul à Malaga et au Betis). De plus, son seul match à domicile est la réception de Valence, qui a montré dimanche dernier à Barcelone (2-1) qu’il avait retrouvé sa splendeur.

Dirigez-vous vers la Ligue des champions

Troisième du classement, le Real devra compter sur un échec combiné de l’Atlético et du Barça. Très improbable. Surtout, Madrid pourrait se concentrer sur la Ligue des champions, objectif déclaré de Zidane. En tombant sur Manchester City, le rival le plus accessible des quatre derniers, et en recevant au match retour, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers ont une réelle chance d’atteindre la finale. Si tel est le cas, ils pourraient prendre du recul en Liga et conserver une certaine force pour la Coupe d’Europe.

Powered by Live Score & Live Score App