Regarder la Ligue 1 sur

Ligue 1 : le LOSC rêve encore plus grand

Ligue 1 : le LOSC rêve encore plus grand

Ce qui suit après cette publicité

Un virage important. Dans le sprint final de cette saison 2020-21, cette 34e journée de Ligue 1 Uber Eats avait été identifiée comme cruciale. Avant le coup d’envoi de ce week-end, le LOSC (70 points, 1er) a dominé le classement devant le Paris Saint-Germain (69 points), Monaco (68 points) et l’OL (67 points). Les hommes de Christophe Galtier savaient donc qu’en cas de succès, ils pouvaient faire du très bon travail et mettre un concurrent hors course. Il restait encore à faire … Parce que ce compétiteur était Lyon, une équipe habituée à ces grands matches.

Meilleure défense du championnat, l’équipe lilloise, un peu moins radieuse offensive ces derniers temps, avait aussi des atouts à jouer. Mais la réunion n’avait pas commencé exactement comme le souhaitaient les habitants du Nord. Emmené par un super Caqueret, l’OL a ouvert le score grâce à Slimani (1-0, 20e), avant de doubler la mise à la 35e après un csc de José Fonte (2-0). Avant la pause, les Mastiffs ont réduit le score grâce à un superbe coup franc de Burak Yilmaz (2-1, 45e + 1). En deuxième période, Lille a complètement renversé le jeu grâce aux buts de Jonathan David (2-2, 60e) et Burak Yilmaz, qui a offert la victoire à la 85e (2-3).

Le LOSC ne lâchera rien

Le LOSC ne lâchera rien

Une réussite qui vaut le double pour Lille. Toujours leader, désormais avec 73 points, place Lyon, 4e, à 6 points. De plus, Lille peut encore croire en ses chances d’être sacré champion de France lorsqu’il reste 4 jours à jouer. Ils recevront Nice, avant de se rendre à Lens, puis de recevoir l’ASSE. Ils se termineront enfin par un voyage à Angers. Un calendrier plus avantageux que Monaco, qui reçoit notamment Lyon dimanche prochain, ou que Paris, qui devra également gérer la Ligue des champions. Voir l'article : ASSE : Puel reçoit une nouvelle rassurante en vue de la saison prochaine. Après le match, Christophe Galtier a été ému. «Il y avait beaucoup d’émotion au coup de sifflet final. C’est d’autant plus fort lorsque vous avez la chance de gagner contre un concurrent direct à cinq matchs restants. J’avais parlé à mes joueurs pour minimiser les performances de nos concurrents. Si nous gagnons les quatre derniers matchs, nous créerons l’exploit ».

Viser un titre de champion de France, tel est l’objectif. Et les Mastiffs le croient! «Oui, maintenant c’est un objectif. Nous sommes les quatre premiers jours de la fin. Il va falloir arracher toutes les balles pour arracher les victoires et tenir jusqu’au bout. Après cela, ce ne sera pas la fin du monde si nous ne sommes pas champions. Nous en aurons rêvé ». Un rêve partagé par ses joueurs, dont Jonathan David, interviewé par Canal + après la rencontre. «C’était un adversaire direct. C’est maintenant un peu plus loin. Nous allons célébrer, puis nous concentrer sur le prochain match. Ce sont ces victoires qui nous prouvent que nous pouvons aller jusqu’au bout ». A Lille pour garder ce rythme pour espérer décrocher le titre le 23 mai!

Lire aussi