Regarder la Ligue 1 sur

Ligue 1 : Le LOSC sort vainqueur du choc face à l’OL (2-3) et reprend sa place de leader

Ligue 1 : Le LOSC sort vainqueur du choc face à l’OL (2-3) et reprend sa place de leader

Le choc de la 34e journée de Ligue 1 est prometteur, dans un tel spectacle en physionomie. Quand Lille lâche 2 buts à 0, les hommes de Christophe Galtier ont complètement tourné la vague pour s’imposer sur le fil (2-3). Au Groupama Stadium, un homme a percé l’écran: Burak Yilmaz, qui a marqué deux fois et aidé. Il a permis à son équipe de reprendre la première place au PSG, à quatre jours de la fin. Du fait de cette défaite, Lyon, toujours quatrième, peut faire ses adieux à ce titre et, sans doute, se qualifier pour la prochaine Ligue des champions.

On pourrait dire que Lille les a recherchés lors de la saisie. Et il faut toutes les émotions pour arriver sur le terrain des concurrents directs, qui contrôlent le premier tour jusqu’à ce qu’il arrête de jouer. Lyon, sans avoir à briller, en profite logiquement en faisant payer ses adversaires pour les erreurs techniques. Après avoir raté le lobby prêt, Islam Slimani a ouvert le score avec une attaque incontrôlable sur un centre de Maxence Caqueret (1-0, 20). Derrière, Mike Maignan a obtenu un trou complet sur un coup franc de Léo Dubois, produisant un but contre José Fonte et le sien (2-0, 35e). Ces erreurs des gardiens, assez rarement signalées, peuvent nuire aux Lillois.

Trois vainqueurs, un qui perd: Lyon hors course pour le titre

Signé Yilmaz

Signé Yilmaz

A moins que le vrai mastaka ne le croie jusqu’au bout. Il convient de mentionner qu’ils avaient une bonne raison de le faire. Ce n’est pas vrai car ils étaient sur le dernier coup, ils n’ont aucune difficulté à s’approcher de la cage d’Anthony Lopes. Ceci pourrait vous intéresser : OM : une galère qui démarre la mercato ! Ils doivent être patients, sachant que la réduction du score intervient au meilleur moment. Avant la pause, sur un coup franc de 24 yards, Burak Yilmaz a partagé le missile pour enregistrer Lopes et le relancer (2-1, 45 + 1). Le but était de marquer des doutes dans la tête lyonnaise, inconnue après son retour des vestiaires.

Pour le renforcer, le LOSC a d’abord poussé à gratter, au moins, le point de loterie. Le joueur Christophe Galtier pourra remercier Lucas Paqueta, qui ne parvient pas à obtenir des retours. C’est devenu une offre pour Yilmaz, qui a parfaitement équilibré Jonathan David pour emmener les deux équipes au plus vite (2-2, 60 ‘). Face à cette dynamique qui passe d’un camp à l’autre, Lille sent qu’il peut aller plus loin. En apportant du danger dans le camp lyonnais, ils ont finalement obtenu ce qu’ils voulaient. Sur le ballon long, Yusuf Yazici s’est séparé d’une bonne tête pour permettre à Yilmaz, parti derrière la défense, de faire reculer Lope (2-3, 85 ‘). Auparavant, Maignan avait sauvé ce qu’il fallait contre un coup de canon de Thiago Mendes (67e).

Voir aussi

Lyon dit adieu au titre et voit même le podium s’éloigner

Lyon dit adieu au titre et voit même le podium s'éloigner

Il y a donc quatre autres jeux au LOSC pour ne pas sacrifier tout ce qui a été réalisé jusqu’à présent. Quatre matchs pour le rêve d’un nouveau sacre, 10 ans après la génération Hazard. Ils le mériteraient, compte tenu de la saison, mais rien n’est fait contre le PSG et Monaco, qui continuent d’alimenter les rétroviseurs. Au moins Lille est aux commandes et sait à quoi s’attendre après avoir géré le dernier grand match du calendrier. Ceci pourrait vous intéresser : Reims – Monaco : compos officielles, chaîne et heure du match. Pour Lyon, c’est un accueil chaleureux. Maintenant six points derrière la tête, Gones peut oublier la couronne. Pire, le succès contre Monaco la semaine prochaine ne leur garantira même pas une place sur le podium.

Benjamin André (LOSC) en bagarre avec Lucas Paqueta (OL) en Ligue 1

Aide-mémoire: Ils sont fous, ces Lillois!

Le héros nommé Burak: « Heureusement qu’il a eu une meilleure idée de marquer avant la pause »