Regarder la Ligue 1 sur

Ligue 1 – Nice – But titre, Gouiri et Thuram, ADN : Ce qui va changer le retour de Lucien Favre

Ligue 1 - Nice - But titre, Gouiri et Thuram, ADN : Ce qui va changer le retour de Lucien Favre

Retour à l’ADN

Retour à l'ADN

Avec Lucien Favre, Nice se recentre. Le retour de l’entraîneur suisse devrait permettre au club de retrouver ce qui a fait sa force ces dernières années, mais que l’arrivée d’INEOS avait fini par disparaître. Lire aussi : Ligue 1 : Lens traîne l’OM vers la deuxième place et la Ligue des champions, Metz relégué en Ligue 2. Le jeu est à nouveau une priorité, avec tout ce que cela implique en termes de ponctualité et alors que le mandat de Galtier aurait déplacé le marqueur vers l’importance du résultat. Cette décision a été prise après un échange avec le propriétaire, selon Jean-Pierre Rivère.

Verratti cambriolé à Ibiza : Les dégâts peuvent atteindre 3 millions d’euros

A découvrir aussi

De l’ambition mais des restrictions dans le sens des arrivées…

De l'ambition mais des restrictions dans le sens des arrivées...

Malgré la présence d’Ineos depuis deux ans et demi, Nice n’a toujours pas eu un très gros succès sur le marché, se contentant de jeux intéressants, mais pas toujours payants (Dolberg, Stengs, Claude-Maurice). Si les Aiglons ne frappent pas plus fort, c’est avant tout pour rester dans le clou du fair-play financier. Sur le même sujet : 2022/2023 : Le calendrier des matchs ! Et pas à cause d’une éventuelle peur d’Ineos.

Et maintenant Fofana : Paris va-t-il trop loin dans son équipe en pistes de L1 ?

Néanmoins, l’arrivée de Favre pourrait également coïncider avec une nouvelle stratégie de fenêtre de transition. En privilégiant la qualité à la quantité. « Il y aura forcément des transferts, c’est la capitale, confiait l’entraîneur suisse. Un ou deux joueurs peuvent faire une énorme différence dans une équipe. »

…et de la fermeté dans le sens des départs

...et de la fermeté dans le sens des départs

Après une saison correcte, Nice a plus d’atouts dans l’effectif. Jean-Clair Todibo a confirmé, Kephren Thuram s’est révélé et Amine Gouiri est passé devant. Sur le même sujet : Calendrier saison L1 2022-23 : la LFP dévoilera 38 jours le vendredi 17 juin. Mais pour l’entraîneur niçois, pas question de les voir partir.

Objectif podium… et titre ?

Objectif podium... et titre ?

Avec lui, Nice a fini sur le podium. Depuis son départ, la famille Aiglon oscille entre le bien et le mal. Lire aussi : Ligue 1 : «Je ne croyais pas que cette équipe pouvait jouer comme ça», Bosz confiant malgré la déroute de l’OL à Nice. Le Suisse quant à lui veut viser plus haut. Et pourquoi pas faire ce que Monaco ou Lille ont réussi dans un passé assez récent.

Fournier écarté

Ce n’était plus un secret pour personne. Entre Julien Fournier, directeur du football de l’OGCN, et Christophe Galtier, l’entraîneur, il y a eu un délire. A voir aussi : Division : le Paris SG a été désigné meilleur gazon de Ligue 1. On imaginait que le départ du coach vers le Paris Saint-Germain permettrait à Jean-Pierre Rivère de ne pas choisir.

« Les Girondins sont le laboratoire de tout ce qu’il ne faut pas faire dans l’industrie du football »

Au final, l’ancien président du RC Strasbourg a tout de même été limogé. Sur la photo qui annonçait l’arrivée de Lucien Favre, c’est Dave Brailsford, le directeur sportif d’INEOS, qui a pris la pose en compagnie du président et de l’entraîneur.

Pochettino et le PSG, ça va coincer au niveau des bonus pour la saison prochaine…

Galtier, le choix le plus improbable n’est pas le moins judicieux