Ligue 1 – Pire élève d’Europe au classement du fair-play : l’OM doit arrêter de se saborder

Ligue 1 - Pire élève d'Europe au classement du fair-play : l'OM doit arrêter de se saborder

| Mis à jour le 17/04/2021 à 11h30 GMT

Nous avons joué au Stade de la Mosson samedi dernier à la 62e minute. L’OM a rejoint Montpellier (2-2) quinze minutes plus tôt après avoir inversé le score pour la première fois. Duje Caleta-Car risque néanmoins délibérément son action apparemment anodine en tirant sa semelle en avant sur Junior Zambia, en particulier avec le retard apparent au ralenti. Le verdict de M. Brisard tombe sans délai: l’expulsion d’un avocat croate qui est ironiquement revenu de suspension pour cette réunion. Ce fait est symptomatique pour Marseille cette saison: bien sûr, l’équipe n’est pas toujours à sa place, et surtout, elle est souvent incapable de contrôler ses nerfs dans les matches en question.

Dans les années 2020-2021, les Olympiens de la ligue ont déjà reçu un peu moins de neuf cartons rouges, plus que n’importe quelle équipe européenne. Les joueurs de Jorge Sampaoli sont malchanceux derniers sur la fameuse «échelle du fair-play», en comptant les cartons reçus par chaque équipe, devant Lyon au rang d’exclusion (7) et loin devant les pires étudiants des autres championnats d’Europe, comme Alavés en Espagne (7), Arsenal en Angleterre (5) ou Juventus en Italie (5). Plus important encore, les Marseillais sont punis, parfois dans des matches où ils ont le contrôle du match. Les effets directs de ces cartons rouges à répétition sur les résultats de l’OM sont actuellement sans importance, mais ils ont déjà fait deux fois mal aux Olympiens.

OM Sampaoli, un mois de vie et déjà tant de fins folles

Liste des cartons rouges de l’OM cette saison et leur impact sur les résultats:

A Lyon lors de la sixième journée, Dimitri Payet n’a pas pu contrôler son arrêt quelques minutes après l’ouverture du but et a dû assister à l’égalisation des Gones face à l’OM, réduit à 10 depuis les vestiaires. La même histoire pour le jeune Pape Gueye le 15 à Rennes, écarté après des buts et qui cette fois a même conduit au retour des Bretons, vainqueurs avec deux buts 1 Olympien. Hormis ces deux cas isolés, les secondes exclusions n’ont pas semblé avoir un impact significatif sur les résultats de Marseille, mais il faut également noter que près de la moitié d’entre elles sont survenues après la 90e minute du match, ce qui a naturellement limité l’impact sur la finale. résultat. .

Dimitri Payet a vu le rouge face à l’Olympique Lyonnais lors de la sixième journée de Ligue 1

Ces nombreux cartons rouges nous permettent encore quelques questions: la performance de l’OM aurait-elle été différente sans ces excuses? Le dernier week-end final a laissé les Olympiens avec un goût amer, d’autant que les partenaires de Florian Thauvin semblaient avoir maîtrisé leur thème et même regagné un avantage sur le MHSC qui était au-dessus du nombre avant qu’il ne casse dans les derniers instants de la rencontre. La présence d’un défenseur supplémentaire ne serait pas de trop pour empêcher ce retour final.

« Il faut s’employer à ne pas être distrait »

"Il faut s'employer à ne pas être distrait"

Ce qui dérange également l’entraîneur Marseille maintenant, c’est la prochaine suspension de Caleta-Car avec Alvaro en raison de l’accumulation de cartons jaunes. Jorge Sampaoli a également exprimé son mécontentement face au défenseur croate lors d’une conférence de presse avant son déplacement à Lorient ce samedi (17h00). « Si nous ne l’avons pas sur le terrain à cause de sa faute individuelle, ce n’est pas du tout bon », a déclaré le technicien argentin. A voir aussi : 2020-21 Ligue 1 - Rennes vs Lens Preview & Prediction - The Stats Zone. Il faut essayer de ne pas être dérangé, rester sur le terrain, rester dans le jeu. Un joueur qui veut beaucoup jouer dans ce merveilleux sport, qui est le nôtre, ne doit pas risquer de quitter le terrain de cette façon, sinon cela ira à l’encontre du message que nous essayons de faire passer. « 

Le défenseur Leonardo Balerdi, deux fois exclu cette saison, une fois également en Ligue des champions, est d’accord: « Le point doit être amélioré. Je sais que ça n’aide pas l’équipe, il faut être moins nerveux sur le terrain, c’est l’axe. de promotion.  » En d’autres termes, l’OM doit cesser à tout prix de compliquer les matches, d’autant plus si la situation semble maîtrisée. À six-trois points de Lensois, les hommes de Sampaoli ont déjà perdu suffisamment de points à cause de ces situations pour pouvoir se permettre d’autres preuves d’indiscipline. Leur course dans le top 5 en dépend largement.

Sampaoli, un grand nom dans le paysage qui fera rêver les supporters de l’OM

L’OM remercie Lirola et appuie sur Lens

Gestion de Pochettino, histoire de la péninsule et des îles Canaries K.-O. : Hauts et échecs

Articles en relation
Powered by Live Score & Live Score App