Ligue 1: PSG, trop faible contre les forts

Ligue 1: PSG, trop faible contre les forts

Deux défaites contre Monaco, une contre l’OL et un nul contre Lille: contre leurs trois rivaux dans la course au titre, Paris n’est pas là. Un mal qui risque de peser lourd lorsque les comptes doivent être faits en fin de saison.

C’est un constat difficile, car un match à quatre dans la course au titre se dessine d’ici la fin de la saison: en 2020-2021, le Paris Saint-Germain ne gagne pas face à ses concurrents. direct. Capable de briller sur la scène européenne et de battre l’ogre barcelonais (1-4), le PSG devient très ennuyeux face aux plus grosses voitures de Ligue 1. En retombant sur leur pelouse face à l’AS Monaco dimanche (0-2) , les Parisiens ont peut-être beaucoup perdu dans leur quête d’un dixième titre de champion de France.

Et ont contribué à alimenter l’hypothèse d’une sorte de complexe d’infériorité lorsque les niveaux commencent à augmenter également. “On commence à perdre pas mal d’opportunités pour le titre, a regretté dimanche le milieu de terrain du PSG Marco Verratti, au micro de Canal +. Il faut faire notre mea culpa. (…) Je ne sais pas quelle est l’explication. , mais il faut dire qu’en France, il y a de grandes équipes. Ce n’est pas parce qu’on joue bien en Ligue des champions qu’ici (à Monaco) ce sera simple. Pour gagner, il faut mériter et jouer à 100%. Sinon , nous ne gagnons pas. “

Un point sur douze possible

Un point sur douze possible

C’est simple: lors de leurs quatre rencontres directes avec les trois autres équipes du top 4, Paris n’a pris qu’un petit point cette saison. Deux défaites désormais contre Monaco (3-2 et 0-2), une contre Lyon (0-1) et un match nul arraché à Lille (0-0). Résultats concédés contre des équipes cohérentes, et qui jouent bien le ballon cette saison. Là où le PSG, Barcelone mis de côté, se débat encore trop souvent. Un bilan très médiocre, auquel on peut même ajouter le revers concédé lors de la Classique face à Marseille (0-1) en début de saison. Et le LOSC, leader avec quatre points d’avance sur les coéquipiers de Kylian Mbappé, en a déjà profité pour s’échapper.

A lire aussi :   OM : Leo Balerdi est fan de Lucas Perrin

Avec déjà six défaites en 26 jours, les Parisiens ont concédé leur plus grand nombre de défaites en une saison depuis que QSI a pris la direction du club. “C’est la réalité, on ne peut pas la changer, a concédé le sélectionneur parisien Mauricio Pochettino. On va continuer à se battre, à essayer. Tant que c’est possible, on va se battre.” Dans un mois, peut-être viendra le tournant du Championnat: le PSG affrontera l’OL (21 mars) et le LOSC (4 avril) consécutivement. Deux matches à gagner, cette fois, pour continuer à croire au titre. Si les équipes avant ne sont pas déjà parties …

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap