Ligue 1, Stade Rennais-FC Nantes : Rennes l’emporte et revient à un point de l’OM

Et Martin Terrier a émergé! Le Stade Rennais peut remercier son attaquant. L’ancien Lyonnais a signé une sublime frappe de couverture pour déchaîner la situation dans ce derby contre Nantes (1-0). Cette belle inspiration permet au club breton de signer sa troisième victoire en quatre matches de L1 et de déclarer son renouvellement. Sans perdre lors de ses sept derniers matches de L1 à domicile contre les Canaries, Rennes revient à la septième place, à un point de Marseille.

Avec cette nouvelle victoire – la deuxième consécutive – Nantes reste bloquée à la 19e place et laisse l’opportunité à Lorient ou à Nîmes de prendre quelque chose d’un peu large. L’état du club de la Loire devient de plus en plus inquiétant. Mais les Canaries, qui accueilleront Lyon le week-end prochain, ne méritaient pas beaucoup mieux avant de déménager deux fois, ce dimanche en début de soirée.

Presque condamné, démotivé forcément? “Cela dépend si vous partez ou restez”

Nantes a manqué d’idées

Nantes a manqué d'idées

Ils sont certes mis en place depuis longtemps pour laisser très peu de place à Rennes et ainsi limiter les opportunités chez une sœur qui est marquée par de nombreux duels et fautes. Mais s’ils avaient une chance intéressante avec Ludovic Blas à la 27e alors qu’ils poussaient en fin de match, ils ont rarement réussi à mettre en place un jeu offensif digne de ce nom, souvent il n’y avait pas de solutions devant eux. Voir l'article : Tous sports: De Küng à Federer en passant par le foot et le hockey dans la Brasserie. Et Martin Terrier leur a finalement infligé cette pénalité, marquant quatre points lors de ses quatre derniers déplacements (2 buts, 2 passes).

S’ils étaient majoritairement en tête, les hommes de Bruno Génésio, qui n’avaient pas inventé un tir avant la frappe des Lyonnais, sont régulièrement portés disparus. Mais Martin Terrier a tout changé. Ainsi Rennes, qui a eu des chances avec Eduardo Camavinga (61e), Faitout Maouassa (82e) et Romain Del Castillo (85e), a su gérer sereinement son avantage pour s’offrir un nouveau succès. Dans un jeu dont on ne se souviendra pas. En dehors de son but bien sûr.

Depay frappe deux fois, ne lâche pas UL

Ce Caqueret si précieux, l’essentiel que Garcia a fait sans trop

Le mercato de Hatem Ben Arfa est déjà lancé !
A voir aussi :
Alors que son contrat avec les Girondins de Bordeaux expire en juin,…

Un site du réseau
Sport360
Sport360
Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap