Regarder la Ligue 1 sur

Ligue 2 – 7e journée : toujours invaincu en 7 matches de championnat, ce TFC-là ne sait pas perdre !

Ligue 2 - 7e journée : toujours invaincu en 7 matches de championnat, ce TFC-là ne sait pas perdre !

l’essentiel

Les week-ends passent et ils se ressemblent pour les TIC, sans être éblouissants dans le jeu, leur force défensive les maintient en tête et indemnes. Alors qu’ils étaient secoués au Havre ce lundi.

Toujours peu inspirés devant

Le temps passe vite, l’international rompt avec lui, mais une chose reste immuable : le Toulouse FC de Philippe Montanier ne sait pas perdre. Lundi après-midi au Havre, ce n’est pas allé loin, dans un match rendu électrique par l’exclusion de Boutaïb, qui a mis à l’épreuve ses propres supporters au bord du terrain, puis sur un coup franc de Cornette donné par le Ciel et Marine attachée à l’heure (1-1). Mais même les uns après les autres, ICT a tenu le coup, étant plusieurs fois sauvé par Maxime Dupé des grandes soirées. Voir l'article : Ligue 2. Caen renversé par Sochaux, Guingamp accroché : revivez le multiplex de la 21e journée. Et le gardien de but avait probablement raison de souligner que « ce match a été perdu la saison dernière (ce qu’ils auraient fait). « Si l’an dernier, les Violets ont été virés à tout prix en attaque mais ont été régulièrement sanctionnés par leurs absences défensives, cette saison c’est l’inverse. « On a retrouvé la solidarité », s’est félicité le gardien toulousain.

Malgré un Rouault inhabituellement fiévreux, d’abord doublé de Rasmus Nicolaisen, pas tout à fait positif, la meilleure expression de Dupé reste : « pliez sans casser ».

Voir aussi

Groupe enfin figé

ICT est toujours debout, sans encombre, continuant à récolter « certains éventuels » points comme l’a indiqué son gardien de but. Mais, renversant cette base défensive, les Toulousains semblaient une nouvelle fois invaincus devant, inscrivant seulement leur 14e but de la saison grâce à une nouvelle passe décisive de van den Boomen sur coup franc, le 8e but au complet dans cette phase de jeu. Lire aussi : Ligue 2 : La confrontation polémique entre l’AC Ajaccio et la LFP commence ! « Quand tu n’es pas juste dans le dernier tiers, tu n’es pas assez clinique, les pièces fixes restent comme une arme importante », souligne Philippe Montanier. « Sur ce match au Havre, en attaque, on a fait les mauvais choix ou on a mal fait le dernier coup. »

Ne partant pas du numéro 9 Rhys Healey, qui a été remplacé lundi par Yanis Begraoui, qui débutait un match pour la première fois, il était difficile pour Tef d’être dangereux, mais l’Anglais n’était pas le problème. « Ces attaques, on y travaille, mais ça ne fait pas sourire, reconnaît Maxime Dupé. Au moins Toulouse a encore du grain à moudre et une belle marge de progression.

Le tournis van den Boomen

Philippe Montanier va désormais pouvoir travailler avec un groupe stable, la tête vide des soucis du mercato, qui s’est clôturé le premier jour de septembre. Difficile de dire aujourd’hui si cette équipe, qui a perdu Machado, Adli, Koné et consorts, va renforcer Desler, Ado – qui a remporté son troisième but en trois matchs lundi – ou Nicolaisen, au cours de l’été. Mais les hommes mentent, pas les chiffres. Lire aussi : Mercato Guingamp – Stephen Quemper déjà convoité par un autre club de Ligue 2. Et celles des TIC sont excellentes en début de saison, alors qu’un quart de saison approche déjà.