Regarder la Ligue 1 sur

Ligue 2 : Auxerre revient dans la course

Ligue 2 : Auxerre revient dans la course

Thomas Siniecki: publié le samedi 17 avril 2021 à 22h07

Auxerre, vainqueur Nancy (3-2) samedi soir lors de la 33e journée de Ligue 2, est complètement remplacé compte tenu des barrages. À cinq matchs de la fin de la saison, il y aura un combat à six pour tenter d’obtenir le meilleur vol.

La bataille pour l’ascension sera féroce jusqu’à la fin et incroyablement excitante. Toulouse, dans le sillage de Troyes un peu plus tôt face à Caen, a remporté la plus petite mais tout aussi décisive victoire contre la lanterne rouge de Châteauroux (1-0). Le TFC prend donc la deuxième place avec deux points d’avance sur Clermont – pour rappel, seules les deux premières places des billets directs pour la Ligue 1, les places 3 à 5 envoient les équipes en question aux matchs de la deuxième chance.

Et autre grosse leçon de la soirée, avec les deux matches d’égalisation de Grenoble à Dunkerque (1-1, l’Isérois a chuté à neuf juste avant l’heure, après deux cartons rouges consécutifs rapidement) et le Paris FC à Rodez (2-2) , c’est le retour officiel d’Auxerre dans la lutte pour ce top 5, après le succès de l’AJA devant Nancy (3-2) grâce à un but final du Coeff à la 84e minute. L’Auxerrois, cinquième, n’est qu’à deux points des Parisiens. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les joueurs de Jean-Marc Furlan sont les seuls à avoir décroché deux victoires en deux matchs parmi les six meilleures équipes du championnat. Preuve, si nécessaire, de tension de fin de saison …

« Nous avons gagné dur, c’était spectaculaire et intéressant, Furlan sourit ridiculement (sur COMPORTEMENT SPORTIF). Ce match m’a fait flipper, car Nancy a gagné à Clermont et Troyes, ils sont en tête du classement. Période retour. Ils ont des valeurs. montrez-le en seconde période. Vous pouvez être très brillant et puis avec peu de peps, mais dans l’ensemble je suis content de l’investissement, c’est bon. doigts, espérons que ça continue. »Sous les yeux de Guy Roux, l’objectif, bien sûr, est de ne plus tenir.