Ligue 2 – Le onze des révélations de la saison 2021-2022

Ligue 2 - Le onze des révélations de la saison 2021-2022

Chaque saison, la Ligue 2 révèle de nombreux jeunes talents qui trouvent le monde professionnel, ou s’assurent que leur potentiel se révèle dans les années à venir. En équipe type cette saison, la ML2 met en avant onze joueurs de moins de 23 ans qui ont brillé et qui peuvent susciter des envies cet été. Passons aux onze types de révélation en 2021-2022 !

Lisez aussi & gt; > ANNECY – Le club demande à débuter sa saison de Ligue 2 à l’extérieur

Gardien

Gardien

Prêté par le LOSC, Lucas Chevalier a réalisé une belle saison sous la couleur de Valenciennes. Malgré les résultats décevants collectivement, le gardien de 20 ans a été constant et décisif lors des 30 matchs disputés et la VA peut le remercier d’avoir suivi. Cependant, son aventure a mal commencé avec une blessure en début de saison qu’il a réussi à gérer. Sur le banc, Yahia Fofana (Le Havre) a payé la seconde partie d’une saison moins aboutie malgré un premier semestre incroyable. Il a déjà inscrit Angers en L1 pour l’année à venir.

Défense

Défense

Nous avons choisi un système tactique 3-4-3. En défense, la concurrence était assez rude mais pas nécessairement pour un poste d’arrière latéral chez les moins de 23 ans. Ainsi, les trois formations axiales de l’arrière-garde : Formose Mendy (Amiens), Ismaël Aaneba (Sochaux) et Anthony Rouault (Toulouse). Sans surprise, les deux derniers ont fait notre défense pour une équipe régulière. Pour Mendy, l’adaptation en Ligue 2 s’est avérée convaincante avec l’énorme potentiel affiché sur les gonds d’Amiens.

Milieu

Milieu

A tout juste 19 ans, Johann Lepenant vient de boucler sa deuxième saison chez un pro, et sa première complète (35 ans). Il ne fera pas de vieux os en Ligue 2, lui qui a été courtisé par l’OL notamment. En revanche, Rassoul Ndiaye est incroyable, surtout en seconde partie de saison où il a pris toute sa puissance au centre de Sochaux. A l’aile, Bilal Brahimi (Dunkerque) est le meilleur joueur de l’USLD malgré la relégation. Ses qualités physiques et techniques lui permettent d’être polyvalent dans l’axe ou sur un côté. A Ajaccio, Yanis Cimignani a joué un bon rôle dans la montée en puissance de l’ACA en L1 et son parcours en tant qu’international français U20.

Ligue 2 – Le onze des révélations de la saison 2021-2022 en vidéo

Attaque

Attaque

Champion avec Toulouse, Nathan Ngoumou a porté les couleurs de l’équipe toulousaine. Il succède avec succès à Amine Adli, parti durant l’été. Ses qualités de vitesse et de percussion testent la défense de Ligue 2. Au milieu, Matthis Abline n’est que six mois en prêt au HAC, mais il a le temps de prouver qu’il a des trucs qu’on peut obtenir à l’étage au-dessus en décidant régulièrement de passer ou de marquer. A gauche, Lassine Sinayoko (Auxerre) peut être hors jeu comme titulaire ou joker. La persévérance et le dynamisme ont été récompensés par la montée en puissance de la L1 avec un beau match aller face à Saint-Etienne lors des barrages notamment.

Le banc

Outre le gardien Yahia Fofana (voir ci-dessus), Thierno Baldé (HAC, prêté par le PSG) et Ousmane Camara (Paris FC) se sont assis sur le banc avec le défenseur pour allier vitesse et puissance. Au milieu, Amir Richardson (HAC) et Alexis Trouillet (Auxerre, prêté par Nice) montrent de belles têtes, même si le premier doit encore maintenir l’ordre et la régularité tandis que le second a franchi un cap sous les ordres de Jean-Marc. Furlan. En attaque, on retrouve le supersub Alan Virginius (Sochaux), le joker le plus efficace de L2, et Ilyes Hamache (VAFC), l’un des rares points lumineux de la saison VA. On peut aussi dire des joueurs comme Arouna Sanganté (HAC), Yohan Cassubie (Niort) ou Neil El Aynaoui (Nancy) mais les places sont limitées dans l’équipe standard révélation.

Le coach

Pour sa première expérience en tant que numéro 1 dans le monde professionnel, Stéphane Dumont a vraiment réalisé une saison très positive à la tête de Guingamp. Si l’équipe peinait à trouver sa vitesse de navigation, le travail qui s’est construit au fil de la saison permet à EAG de beaucoup finir et de conclure cette édition 2021-2022 en 6ème position. De bon augure pour la saison prochaine !