Ligue des champions: la finale toujours prévue à Istanbul, l’UEFA réfléchit à une solution de repli

La finale de la Ligue des champions aura lieu le 29 mai au stade Atatürk d’Istanbul. Mais en Turquie, le nombre de cas de Covid est en flèche et le pays a récemment été enfermé. L’UEFA réfléchit à la manière de trouver une solution de repli.

Le Covid-19 emportera-t-il la Turquie de la finale de la Ligue des champions une deuxième fois? Déjà programmée la saison dernière au stade Atatürk d’Istanbul, la finale de la plus grande compétition d’Europe a finalement été reportée d’un an en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie. Les autorités avaient alors élaboré le nouveau format du «Final 8» à Lisbonne pour la fin de la Ligue des champions.

Cette année, la finale n’a pas encore eu lieu le 29 mai dans l’enceinte du club de Galatasaray. Cependant, le nombre de cas de Covid est en flèche en Turquie, obligeant le pays à entrer dans la première phase de confinement total depuis le début de la pandémie. Logiquement, cette réduction devrait durer jusqu’au 17 mai, mais rien ne garantit qu’une période aussi courte ne ralentira pas partiellement le développement de la contamination.

Officiellement, l’UEFA “continue de travailler en étroite collaboration avec l’Association turque de football et les autorités locales afin que le match puisse se dérouler dans des conditions sûres”. La demande du public se fait également nécessairement sentir et l’autorité européenne veille à ce que «plus d’informations sur les compteurs et les ventes de billets prévus soient communiquées rapidement».

L’UEFA envisage une solution de repli

L'UEFA envisage une solution de repli

Selon nos informations, la situation sanitaire actuelle en Turquie oblige l’UEFA à envisager une solution de repli au cas où la tenue de la finale de la Ligue des champions serait remise en question, bien que l’instance européenne considère toujours Istanbul comme le lieu de la finale. A voir aussi : Midtjylland vs Liverpool prédiction, aperçu, nouvelles de l'équipe et plus | Ligue des champions de l'UEFA 2020-21 - Sportskeeda.

La semaine à venir sera déterminante dans le développement final de cette finale pour plusieurs raisons. D’abord parce que la Turquie espère que sa situation évoluera favorablement, mais aussi en raison de l’identité des finalistes.

A ce jour, les deux clubs anglais ont une dérogation favorable en demi-finale (Chelsea grâce à leur but à l’extérieur et Manchester après leur victoire parisienne). Une finale 100% britannique ne peut donc être exclue et pourrait aider à son organisation en Angleterre.

De l’autre côté de la Manche, le pays rouvre progressivement et certains supporters ont pu regagner les stades, comme lors de la récente finale de la Carabao Cup entre Manchester City et Tottenham, où 8000 spectateurs ont pu participer dans les stades. Etat. Un signe positif clair pour la situation sanitaire et qui pourrait inciter l’UEFA à évaluer attentivement ce scénario.

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap