L’Inter Milan veut doubler le PSG pour Alessandro Florenzi

L'Inter Milan veut doubler le PSG pour Alessandro Florenzi

Alessandro Florenzi s’est bien intégré au PSG, mais le club de la capitale n’a pas lancé de démarches pour lever l’option d’achat auprès de l’AS Rome. Résultat, l’Inter Milan tente sa chance.

Alessandro Florenzi s'est bien intégré au PSG, mais le club de la capitale n'a pas lancé de démarches pour lever l'option d'achat auprès de l'AS Rome. Résultat, l'Inter Milan tente sa chance.

Ce qui suit après cette publicité Lire aussi : Mercato: confirmations et retournements de situation à l'OM!

Résolu le fusible du côté droit? Pas vraiment. Lors de la dernière saison, le PSG s’est incliné face à Thomas Meunier, atteignant cependant la fin de son histoire parisienne, et s’est rétabli sous la forme d’un prêt avec option d’achat d’Alessandro Florenzi à l’AS Roma. Le profil de l’italien? Excellente contre-attaque, avec une technique sûre et un bon centre. Son principal défaut, un manque de solidité défensive. Au fil des semaines, Florenzi s’est imposé comme le choix n ° 1 pour ce poste, devant Kehrer et Dagba (ou plutôt Dagba et Kehrer maintenant).

Si le PSG est globalement satisfait des performances de Florence, il n’a pas contacté l’AS Roma pour l’exercice de l’option d’achat, qui s’élève à 9 millions d’euros. Et comme le rapporte La Gazzetta dello Sport, l’Inter Milan entre dans le viol. En fait, le PSG n’ayant pas bougé, l’Inter a décidé de prendre la température avec le club Louve et le joueur.

Conte l’apprécie

L’entraîneur à domicile Antonio Conte avait déjà le joueur sous ses ordres avec l’équipe italienne. Il n’a pas hésité à faire la une des journaux. A voir aussi : AS Monaco - OL : pourquoi l'après-match a dégénéré entre les deux équipes. Je serais heureux de pouvoir compter sur lui, dans le 3-5-2 qu’il aime et où Florenzi peut faire des merveilles. Les premiers contacts ont été pris et Florence ne serait pas contre un tel résultat, même si elle se sentait bien intégrée à Paris.

L’Inter pense qu’il est possible de convaincre les Roms de lâcher leur joueur au même prix de 9 millions d’euros réclamé par le PSG. Le club de la capitale devra donc se positionner rapidement, sachant qu’il cherche d’autres avenues pour ce poste (récemment le nom de Lucas Vazquez, du Real Madrid, a été évoqué). Entre les extensions de Neymar et Mbappé, l’affaire Moise Kean et la recherche du côté droit, Leonardo a du pain sur la planche!

Voir aussi
Powered by Live Score & Live Score App