Regarder la Ligue 1 sur

ÉVALUATIONS DES JOUEURS | France 1-2 Allemagne, Les Bleues sont éliminées du Championnat d’Europe

France 1-2 Allemagne : Championnat d’Europe féminin, demi-finales – 27/07/22

Pour leur première apparition en demi-finale de Championnat d’Europe, les féminines de Corinne Diacre sont tombées à la dernière haie, ratant l’occasion d’affronter l’Angleterre à Wembley dimanche. Dans un match âprement disputé, les deux équipes n’ont été séparées que par la réalisation clinique d’Alexandra Popp, l’attaque flamboyante de la France étant étouffée par la défense bien organisée de l’Allemagne. La talentueuse équipe de France prolonge donc sa sécheresse de trophées, n’ayant jamais remporté de titre majeur.

Pauline Peyraud-Magnin, 3 ans – Une première mi-temps très bancale pour la n°1 française, à l’image de sa performance face à l’Islande, où elle a pris de mauvaises décisions face aux centres et aux balles en profondeur. Il s’est racheté avec un bel arrêt sur le coup franc de Popp en première mi-temps et était impuissant contre aucun des buts de l’Allemagne.

Ève Périsset, 4 ans – A travaillé fort pour ralentir l’attaque allemande avec un certain succès, mais aurait peut-être dû être du côté des buts de Popp pour l’empêcher de donner l’avantage à l’Allemagne.

Wendie Renard (c), 6 – Menée par derrière avec une belle performance défensive, ignorant les attaquantes allemandes et balayant les balles avec aisance.

Griedge Mbock, 4 – Performance décente contre une attaque allemande dangereuse, avec une bonne vision en jouant des balles larges, comme Renard l’a fait tout au long du tournoi. Facilement battue dans les airs par Popp pour son deuxième but.

Sakina Karchaoui, 3 ans – Performance décevante d’une des meilleures joueuses françaises dans cette finale. Il ne pouvait pas battre les joueurs qui dirigeaient le ballon vers l’avant comme il l’a fait ces dernières semaines et retournait fréquemment le ballon dans des zones dangereuses.

Grace Geyoro, 6 ans – Performance intense du héros du triplé du premier match, menant la presse et remportant le ballon à plusieurs reprises.

Kadidiatou Diani, 6 ans: Performance décente de l’arrière latéral délicat, qui a essayé de mettre en œuvre son jeu de jambes positif mais n’a pas pu menacer autant que lors des matchs précédents. Mais c’est sa pensée positive qui a remis la France sur un pied d’égalité avec un but puissant juste avant la mi-temps.

Delphine Cascarino, 6 ans – Comme sa partenaire ailière, elle a eu du mal à menacer autant qu’avant, mais a continué à avancer avec le ballon.

Autres : Bacha 5, Matthieu 5, Sarr 5