Ligue 1, 5e journée – Après Rennes – Stade de Reims (0-2) – Bruno Genesio : “J’ai limite honte”

Ce devait être une fête et le début des rêves pour Gaëtan Laborde, un retrait du Stade Rennais avec un grand mercato estival. Ce dimanche, Rennes a une baby-sitter sans prendre le temps d’aller en soirée. L’erreur de la bouillie de football a été appliquée à la communauté du Roazhon Park, qui a permis une victoire convaincante contre le Stade de Reims (0-2). Sans jalousie, sans réflexion, sans rébellion, les Bretons sont sortis d’un jeu qu’ils n’ont pas bien compris.

« Je ne comprends pas pourquoi on a commencé le match avec une telle excitation, a expliqué un Bruno Genesiso en colère en conférence de presse. On a rendu le ballon très facilement. On a sorti très vite, on a attendu la fin du match. On n’a pas eu le droit de mademoiselle montre anyane “

Face à la jeunesse et à l’enthousiasme rémois, la différence était fulgurante. Et alors que la 5e journée ferme ses portes, Rennes ne ressemble pas à un rival avec l’Europe avec la capacité de jouer dans autant de variétés. “Je suis très déçu, je suis désolé pour la frontière, pour notre nation, pour qui je sais ce que représentent les sacrifices pour venir à deux matchs de suite à domicile…, l’entraîneur breton pleure, on réglera ça en congé demain entre nous… Je ne pensais pas qu’on pouvait descendre comme ça”.

Dans certains cas, ce n’est pas encore une période de tragédie et d’obscurité quelle que soit la onzième place qui n’est pas agréable. Mais le bilan global (1 victoire, 2 nuls, 2 défaites) laisse se demander quelle a été la surprise de Tottenham qui se profile jeudi suivie d’un bel accueil olympien dimanche. Alors, qui est à blâmer? “On a tous une responsabilité, évidemment je suis le premier, a admis Genesis. On n’a pas joué en équipe, et sinon, le coach est très responsable. On a dû se reposer lundi, mais on oubliera le stade à expliquer. Et enfin commencer une autre saison gâchée?

Les joueurs rennais, qui se fichent de Reims

La colère mène, Lens et Clermont toujours invaincus

Même s’il est retardé, le départ de Messi restera libre

Confidentialite - Conditions generales - Contact - Publicites - Plan du site - Sitemap